for bad bots

JEAN PAUL JÉRÔME: FAITS PLASTIQUES

Communiqué de presse

JEAN PAUL JÉRÔME: FAITS PLASTIQUES
Mar 27 – Apr 20, 2014

Lien au communiqué de presse (PDF)

 

La Galerie D'Este est fière de présenter Faits plastiques, une exposition rétrospective soulignant le dixième anniversaire du décès de l'artiste plasticien Jean-Paul Jérôme, comprenant plus de vingt œuvres réalisées entre les années 1950 et 1990. Sur une période d'environ quarante ans, il a exploré diverses facettes de l'abstraction tout en conservant une identité artistique qui lui est propre. L'influence de Jérôme se fait toujours sentir chez les peintres actuels et nous pouvons décidément attester avec conviction de la valeur esthétique et historique de son art.

Jean-Paul Jérôme est un maître de l'abstraction géométrique et a laissé son empreinte dans l'histoire de l'art au Québec. Les oeuvres de cet artiste font partie des plus importantes collections institutionnelles de la province et son travail figure présentement dans l'exposition La question de l'abstraction au Musée d'art contemporain de Montréal. Reconnu pour la qualité indéniable de ses oeuvres tout au long de sa carrière, en plus de sa créativité sans cesse renouvelée, Jérôme est un peintre qui ne fait que commencer à recevoir la reconnaissance qui lui est due.

Né à Montréal en 1928, Jérôme a étudié à l’École des beaux-arts de Montréal de 1945 à 1952. Il est l’un des quatre signataires du Manifeste des Plasticiens en 1955. Dans ce court document, Jérôme, en compagnie des artistes québécois Jauran (Rodolphe de Repentigny), Fernand Toupin et Louis Belzile soulignaient l'importance des éléments formels dans l'abstraction géométrique. En 1978, Jérôme a été admis à l’Académie royale des arts du Canada.