VÉRONIQUE LA PERRIÈRE M.

BIOGRAPHIE

(1978 - )

L’ensemble de ma pratique artistique s'organise autour de questionnements reliés à la mémoire et les ancêtres, la temporalité et l’identité, l'invisible et le fantasmagorique. Dans une approche à la fois poétique et conceptuelle, j’explore la façon dont la culture nous lie et nous informe de notre passé et comment elle façonne notre rapport au temps et au réel. À partir d’une pratique ancrée dans le dessin, mais trouvant des extensions dans les médiums de l’estampe, de la sculpture, de la vidéo et de l’installation, ma démarche développe des narrations poétiques qui témoignent de recherches temporelles et identitaires. Des recherches qui m’amènent à voyager à travers le temps, l’histoire, les mythes et les cultures. 
Mes projets des dernières années ont mis un accent sur des recherches orientées vers les récits mythologiques, les processus de transformation et les espaces de seuils (comme les seuils entre le connu et l’inconnu, la science et les mythes, le monde des vivants et le monde des morts). Dans une mise en relief des dimensions de l’imaginaire et de l’onirique, mon travail est à la recherche d’un possible réenchantement du réel, des savoirs et de l’ordre du temps. Un réenchantement qui pourrait inviter à reconsidérer le passé, sa valeur, et à ré-imaginer un monde différent. Par un engagement poétique avec le monde et les matériaux, je souhaite également témoigner de la fragilité et du mystère de l’existence.